5 questions à Paul Le Dantec, notre nouveau Directeur général

citation Linkedin Paul
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

📢 Depuis le 1er Décembre, Paul Le Dantec a rejoint l’aventure Kosc Telecom, en qualité de Directeur général, succédant ainsi à Antoine Fournier. Fort d’une expérience télécom de plus de 20 ans chez Orange, notre nouveau capitaine compte mettre son expertise en matière de déploiement et de stratégie d’aménagement numérique du territoire au profit des ambitions de développement de Kosc. Afin d’en savoir plus sur sa vision et la stratégie qu’il souhaite implémenter en faveur de Kosc, nous lui avons posé 5 questions : c’est parti !

Pourquoi avoir souhaité rejoindre Kosc ? Que souhaitez-vous apporter à Kosc au vu de votre expérience et de votre expertise des télécoms ?

Avant toute chose, je suis heureux de rejoindre une aventure entrepreneuriale aussi ambitieuse que celle de Kosc. Passer d’un opérateur intégré historique à une structure dynamique et à taille humaine représente un défi certain mais je partage la mission et l’envie des équipes. Au cœur de l’écosystème des télécoms depuis 20 ans, j’ai été ces dernières années un fervent défenseur de solutions pour apporter à tous les français des solutions THD en tout point du territoire. Ce succès du modèle de déploiement des réseaux sur le résidentiel doit nous servir d’exemple pour permettre cette même dynamique sur le marché au sein duquel Kosc opère de manière exclusive depuis plus de 5 ans maintenant : le marché de gros à destination des entreprises. Ensemble, nous ferons en sorte que chaque entreprise accède simplement à la solution de connectivité la plus adaptée à ses besoins. Je suis résolument convaincu que le modèle d’infrastructure neutre est la clé pour y arriver.

Quel avenir voyez-vous pour Kosc dans les mois et années à venir ?

Je souhaite incarner un Kosc qui s’inscrit dans la continuité des valeurs d’origine, c’est à dire faire bouger les lignes sur le marché de la fibre aux entreprises et développer un vrai modèle alternatif à celui des grands opérateurs intégrés. L’avenir de Kosc se fera donc dans la continuité, mais avec un nouvel élan, fort des moyens d’Altitude Infra, pour passer à l’échelle supérieur. En 5 ans, de solides jalons ont été posés. A présent, il s’agit d’accélérer la croissance de Kosc. Cela veut dire bien sûr continuer à étendre notre couverture, mais aussi apporter une offre pertinente et accessible à nos clients opérateurs, en renforçant toujours plus notre qualité de service. Aujourd’hui, 3ème acteur sur le marché de gros, Kosc a tous les atouts pour devenir la préférence wholesale pour tous les besoins de connectivité BtoB, pour les opérateurs français comme internationaux.

Quelle est selon vous la principale raison pour laquelle Kosc n’a cessé de gagner du terrain depuis sa création en 2016 ?

Depuis une vingtaine d’année tout un écosystème de fournisseurs de services numériques s’est développé en France. Ouvrant une voie différente du modèle intégré des opérateurs traditionnels, pour permettre aux entreprises de se numériser, cet écosystème a besoin d’accéder à une offre de connectivité complète. Kosc s’est largement mobilisé pour donner accès à une offre dédiée aux entreprises et au juste prix, avec son positionnement d’infrastructure neutre. Pour faire le parallèle avec les Réseaux d’Initiative Publique, qui partagent notre modèle, la part de marché des opérateurs entreprises hors duopole est deux fois plus élevée en zone RIP par rapport à la zone privée. La volonté de Kosc, c’est de venir changer la donne et de répondre aux besoins spécifiques d’entreprises qui ne se retrouvaient pas dans les offres proposées par des tiers.

Quelles sont les principales forces de Kosc lui permettant de se différencier de ses concurrents ?

Dès sa création, les fondateurs de Kosc ont eu la volonté d’inscrire l’entreprise comme un opérateur du 21ème siècle, c’est-à-dire avec tous les outils digitaux lui permettant d’ouvrir l’accès à son réseau de la manière la plus efficiente. Kosc s’est ainsi rapidement distingué par sa plateforme, véritable clé de voûte de notre qualité de service et unanimement saluée par nos clients. Elle permet aujourd’hui à nos clients de gérer l’ensemble de leurs services sur toute la ligne. Kosc, c’est encore un réseau national et aujourd’hui le premier réseau de fibre alternatif avec plus de 10 millions de prise en Zone Très Dense, offrant des services THD avec et sans garantie de service. Demain, notre objectif est d’offrir 100% des opportunités de connectivité sur tout le territoire. Nous avons les moyens de cette ambition. Enfin, depuis mon arrivée, j’ai rencontré des collaborateurs motivés et passionnés par la mission que s’est fixée Kosc. Ils sont sans aucun doute notre plus grande force ! En tant qu’acteur agile et à taille humaine, la proximité avec nos clients opérateurs est encore un élément de différenciation majeur.

Un dernier mot pour nos clients ?

2020 aura été une année difficile à plus d’un titre pour Kosc (redressement judiciaire, contexte sanitaire…) mais nos clients ont continué à nous faire confiance pendant cette période. Pour preuve, notre parc fibre a doublé en un an et les commandes se sont accéléré depuis cet été. Notre meilleure manière de les remercier maintenant, c’est d’assurer une éligibilité maximale sur l’ensemble du territoire et la flexibilité permettant d’offrir à leurs clients les solutions les plus adaptées. En 2021, plus que jamais, nos clients pourront compter sur nous !

Envie d’en savoir plus sur le parcours de Paul ? N’hésitez pas à consulter le communiqué de presse relatif à sa nomination.

5 questions à Paul Le Dantec, notre nouveau Directeur général

Partagez cet article

Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Défiler vers le haut