A la rencontre du SI

SI
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

💬 Mais SI Kezako ? C’est l’Ă©quipe du Système d’information qui dĂ©veloppe la plateforme Kosc. Ils ont trois principales missions : l’Extranet, l’API et toutes les applications interne.

Afin de mieux comprendre les enjeux SI, nous avons demandé à Benoit Delepine, Product Owner et Dimitri Caramello, développeur de répondre à nos questions.

En quoi consiste votre métier ?

Benoit : En tant que Product Owner, je suis responsable de maximiser la valeur du produit résultant du travail des développeurs Kosc, pour les 3 services exposés : l’API Kosc, l’Extranet Client et l’Intranet Métier.

Je suis Ă©galement en charge de la gestion efficace du Product Backlog, ce qui inclut :

  • Co-construire les Ă©lĂ©ments du Product Backlog avec nos clients et nos mĂ©tiers
  • Ordonner les Ă©lĂ©ments dans le Product Backlog selon les prioritĂ©s
  • Assurer la bonne comprĂ©hension des Ă©lĂ©ments du Product Backlog auprès des dĂ©veloppeurs
  • Formuler l’objectif de Sprint, communiquer la progression, pendant et en fin de sprint

Interlocuteur privilégié de l’ensemble des sollicitations de la DSI, internes et externes, j’anime quotidiennement l’équipe SI « développement », articulée autour de 3 Squad :

  • 1 squad RUN (Kanban), qui traite les tickets de support aux utilisateurs (Clients et MĂ©tiers)
  • 2 squad BUILD (Scrum), qui dĂ©veloppent les nouvelles fonctionnalitĂ©s de la plateforme Kosc
  • et enfin, 3 chefs de projet spĂ©cifient les besoins des prochains sprints avec les client et/ou mĂ©tiers, et sous la validation de la faisabilitĂ© des dĂ©veloppeurs, dans les contraintes de dĂ©lais et de qualitĂ©

Dimitri : Développeur chez Kosc, c’est travailler au sein d’une équipe qui se complète à travers différentes compétences avec des technologies modernes. Chacun va œuvrer pour faire évoluer la plateforme (Intranet, Extranet) et pour s’assurer de son bon fonctionnement.

Une partie de la team va s’occuper des nouvelles fonctionnalités, comme par exemple créer un nouveau moteur d’éligibilité, développer de nouvelles offres ou améliorer des outils existants tel que le ticketing des incidents génériques. Une autre partie de la team va s’occuper du support ou « helpdesk », qui consiste à répondre aux besoins des clients, comme des commandes bloquées ou des comportements anormaux sur la plateforme.

 

Une journée type au SI ça ressemble à quoi ?

Benoit : Je dĂ©marre toujours ma journĂ©e par un bon café ! Puis dès 9h, les Squad se rĂ©unissent pour rĂ©aliser l’Ă©vĂ©nement quotidien : le « Daily meeting ». Cet Ă©vènement permet Ă  chaque Squad de partager les progrès et difficultĂ©s de la journĂ©e passĂ©e et de prĂ©senter Ă  l’ensemble des membres de la Squad les User stories, Tâches et Tickets qui seront traitĂ©es dans la journĂ©e. La synthèse de chaque Squad est notĂ©e dans l’outil collaboratif afin de partager avec les autres Squad les progrès et difficultĂ©s en cours. A 9h30, chaque membre de l’équipe SI sait sur quel sujet il doit Ĺ“uvrer.

Je poursuis ma matinée, et ma journée, en organisant et en participant à différentes réunions :

  • Communication de la progression du sprint auprès de nos parties prenantes
  • Organisation atelier de spĂ©cification fonctionnel
  • Gestion des prioritĂ©s liĂ©es au RUN et accompagnement des mĂ©tiers
  • Analyses technico-fonctionnelles atelier avec les dĂ©veloppeurs
  • Etude des rĂ©sultats obtenues et ajustement pour le(s) prochain(s) sprint(s)

A intervalle régulier(3 semaines), les squads sont réunies pour réaliser la revue de sprint, puis la rétrospective et enfin la planification du prochain sprint.

Dimitri : La journée commence généralement par une cérémonie daily, dans laquelle l’équipe se réunit pour que chacun puisse répondre à trois questions :

  • Sur quoi ai-je travaillĂ© hier ?
  • Sur quoi vais-je travailler aujourd’hui ?
  • Est-ce que je rencontre des difficultĂ©s ?

Ensuite, chacun reprend les tâches sur lesquelles il travaille.

Si le sujet en cours est une nouvelle fonctionnalité, nous allons y réfléchir en groupe pour définir la mise en place la plus optimale.

Depuis mon arrivée chez Kosc, chaque journée est différente. Les projets ne sont pas tous codés avec la même technologie et selon le sujet à traiter, la logique ne va pas être la même.

 

Quelle est votre valeur ajoutée pour nos clients ?

Benoit : Répondre qualitativement et rapidement, aux besoins de nos clients et de nos métiers, et en respect des enjeux de l’entreprise. Nous avons la conviction que l’expérience utilisateur est un levier indispensable. Nous veillons au quotidien à l’optimisation de notre unique API, à forte valeur ajoutée, sur laquelle sont connectées les interfaces graphiques (Extranet et Intranet). Ce positionnement est unique sur le marché des télécoms B2B en France.

Dimitri : Comme tous les services, le SI a un rôle clé dans l’entreprise, car il permet d’automatiser le travail des clients sur la plateforme. Notre rôle est également d’innover, de toujours trouver les meilleures solutions pour répondre aux besoins mais également pour faciliter le travail des autres.

 

Un dernier mot ?

Benoit : J’œuvre quotidiennement vers une organisation plus Agile de l’entreprise, pas uniquement au sein de la DSI, avec la définition suivante :  “ L’agilité est la capacité d’une organisation à ravir ses Clients et ses Employés, tout en s’adaptant -à temps- aux changements de son environnement”

Jean Claude GROSJEAN, 2018

Dimitri : Développeur chez Kosc est mon premier emploi à la suite d’une reconversion professionnelle. Depuis avril 2021, j’ai découvert mon métier au sein d’une équipe dynamique et motivée, dans laquelle je continue chaque jour de m’épanouir.

A la rencontre du SI

Partagez cet article

Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
DĂ©filer vers le haut